Tour Auto 2021 : première liste des engagés

L’itinéraire de la caravane est désormais connu, direction Nice en hommage aux premières éditions de l’infatigable rallye. Ce beau voyage, qui se tiendra du 19 au 24 avril 2021, met en avant les plus incroyables œuvres de l’ingénierie mécanique avec un thème spécial pour cette trentième édition : les Ferrari 250 GT Berlinetta et les Jaguar MkII. Chaque année, le comité de sélection reçoit un très grand nombre de demandes de participation, mais les premiers heureux élus sont dévoilés puisque la première liste des engagés est en ligne !

Elles sont les stars de cette trentième édition, ces Ferrari 250 GT Berlinetta et Jaguar MkII. La première liste des engagés laisse déjà entrevoir un beau nombre d’entre elles : sept « châssis court » et 11 Jaguar, sublime ! Focus, sur trois équipages.

LISTE DES ENGAGÉS

Ferrari 250 GT Berlinetta châssis #2111 de 1960

Il y a certains modèles qui font l’unanimité, c’est le cas de la Berlinetta : ses lignes, son palmarès, sa rareté mettent tout le monde d’accord. Parmi les engagés au Tour Auto Optic 2ooo, la monture de l’équipage Fabio Meier (CHE)/ Tobias Holzer (CHE) se démarque. Son numéro de châssis : 2111 est l’un des tout premiers produits. Il semblerait même qu’il s’agisse de la voiture utilisée à l’époque pour les brochures de la marque. Sera-t-elle également à la une du classement régularité ? Verdict en avril.

Jaguar MkII de 1963

Après l’Italie, direction l’Angleterre avec la magnifique Jaguar MkII. Il ne faut pas se laisser tromper par son dessin tout en rondeur, cette voiture est une véritable compétitrice et truste les classements du Tour de France sur plusieurs années. C’est justement le cas de la Jaguar Mk II de Dominique Poels (FRA) et Stéphane Prat (FRA), victorieuse en 1963 avec Bernard Consten et Jack Renel en catégorie Tourisme. Il s’agissait alors de la cinquième victoire pour Consten sur cette épreuve ! Un voiture à retrouver au côté d’une autre Mk II, elle aussi participante au Tour de France en 1962, celle de Chistophe Delachaux et Josselin Peter à l’époque pilotée par Lego et Sears. Crédit photo Artcurial.

Jaguar MkI de 1959

Petite entorse, cette automobile ne fait pas partie de la thématique de cette année mais impossible de ne pas la mentionner. Il s’agit en effet de la seule MkI de la caravane et elle est engagée par le groupe Edmond de Rothschild sous les couleurs de la fondation OPEJ qui agit dans le domaine de la protection de l’enfance depuis 1945 et a pour but de protéger, d’écouter et de venir en aide à des enfants, adolescents et jeunes en difficulté. A son volant, Pierre Le Gloahec Henanff (FRA) et Guillaume Le Métayer (FRA). La berline 3,4 litres a établi la réputation de Jaguar comme la berline de luxe sportive que tous les autres constructeurs cherchaient à égaler. Face à ses concurrentes du plateau compétition, elle se montrera très certainement redoutable.