L’Endurance Racing Legends régale le public du Mans

L’Endurance Racing Legends a régalé le public et les téléspectateurs des 24 Heures du Mans qui ont eu l’occasion de revoir une cinquantaine de voitures emblématiques des années 1990-2000, certaines d’entre-elles ayant même remporté la plus grande course au monde.


Compte-rendu de la course 1
Disputée vendredi 20 août à 10:30 sur une durée de 45 minutes

La première manche de l’Endurance Racing Legends disputée ce matin sur le grand circuit des 24 Heures du Mans a tenu toutes ses promesses. La course n’avait pourtant pas très bien commencé, Marc Rostan ayant perdu le contrôle de sa Pilbeam dans le tour de chauffe, obligeant la direction de course à laisser la voiture de sécurité en piste pour quelques minutes supplémentaires. Le « vrai » départ était donc donné au tour suivant et, rapidement, les Dallara de James Cottingham et de Florent Moulin ainsi que la Bentley Speed 8 de Shaun Lynn s’échappaient. La bagarre entre ces trois pilotes allait se prolonger pendant toute la course. Si James Cottingham résistait bien à la pression, c’est sa voiture qui finissait par défaillir à l’entrée du Virage Porsche, offrant ainsi la victoire sur un plateau à Lynn et sa Bentley, lequel devançait de 4 secondes Moulin sur Dallara. En « prototypes », le podium était complété par Mike Newton sur sa fidèle MG-Lola, voiture qu’il avait menée à la victoire du LMP2 aux 24 Heures du Mans 2005 et 2006. En GT, la lutte qui opposait les Ferrari 550 Maranello aux Aston Martin DRB9 se concluait par la victoire d’une Anglaise pilotée par le duo Roald Goethe / Stuart Hall.

RÉSULTAT

Compte-rendu de la course 2
Disputée samedi 21 août à 10 heures sur une durée de 45 minutes

James Cottingham remporte la deuxième manche de l’Endurance Racing Legends, course disputée ce samedi en ouverture des 24 Heures du Mans. Le pilote de la Dallara « Playstation 2 », qui était sorti de la piste hier à quelques minutes du terme de la première course (qu’il menait), n’a cette fois laissé aucune chance à ses adversaires. Aujourd’hui, la bagarre était derrière, pour la 2ème place que se sont disputés Florent Moulin sur une autre Dallara SP1 Judd et Shaun Lynn sur la fabuleuse Bentley Speed 8. Les deux pilotes ont échangé leurs positions à plusieurs reprises dans les Hunaudières, ligne droite avalée à 315 km/h par ces prototypes de 20 ans d’âge. À l’attaque, Moulin s’est fait une belle frayeur en mettant les quatre roues dans l’herbe à la sortie du S de la Forêt, mais en parvenant tout de même à revenir sur la piste sans toucher le rail… Chapeau l’artiste ! C’est finalement lors de son arrêt aux stands que le pilote français perdait le contact avec Lynn, laissant le vainqueur d’hier conclure son week-end sur une belle 2ème place synonyme de gros points au championnat. Une autre bagarre spectaculaire opposait deux pilotes de renom et deux voitures de légende : Dario Franchitti sur Aston Martin DBR9 et Emmanuel Collard sur Porsche 911 GT1. C’est finalement le premier cité, triple vainqueur des 500 miles d’Indianapolis, qui s’imposait en Grand Tourisme, une belle façon pour lui de conclure son week-end « découverte » du grand circuit du Mans où il avait, selon ses propres aveux, toujours rêvé de piloter !

RÉSULTAT