Rallye des Princesses Richard Mille 2022, étape 2 : Made in Normandy !

Après une première nuit bien méritée au Touquet, les concurrentes ont quitté les beaux rivages de la perle de la Côte d’Opale, direction le célèbre « 21ème arrondissement de Paris », Deauville. Au programme de cette deuxième étape, une traversée de la Somme et de la Seine Maritime en passant notamment par le Château de Varengeville, cher au peintre Claude Monet, ou encore par le Parc Naturel des Boucles de Brotonne.

Ce matin, pilotes et co-pilotes étaient de passage devant la magnifique Abbaye de Valloires pour prendre le départ de la première ZR (zone de régularité) du jour. Qui dit premier départ de la journée, dit premières erreurs de lecture de roadbook pour certains équipages. L’équipage #72 Maud Ugljesin et Béatrice Ramsteiner avec leur BMW M635 Cs1 de 1984 sont passés deux fois par le départ de la ZR, une jolie boucle qui leur aura fait perdre 40 minutes.

Un rallye de régularité sur routes ouvertes réserve toujours des faits de course ! Cette journée n’a pas dérogé à la règle ! Tracteurs, poids lourds, bus et même sorties d’école sont venus pimenter les deux zones de régularité de l’après-midi. C’est l’équipage #47 Berthe de Vos-Neven et Anne-Marie Haenebalcke au volant de leur Chevrolet Corvette C2 qui en ont fait les frais en cumulant plusieurs secondes de retard.

Le temps a également fait des siennes aujourd’hui ! Dès la dernière zone de régularité, une petite pluie fine a commencé à tomber pour se transformer en pluie battante à l’arrivée à Deauville. L’équipage #64 Lorraine Mcdowell et Sophie Furley ont franchi l’arche d’arrivée dans leur Morgan 4/4 décapotables aussi trempées que si elles avaient pris un bain de mer dans La Manche, « c’est tout le charme de la Normandie. » nous ont-elles déclarées tout sourire.

Panier
Retour haut de page