Le Groupe C célèbre son 40e anniversaire en lançant les festivités du Mans Classic

En 2022, Le Mans Classic célèbre à la fois sa 10ème édition et son 20ème anniversaire, tandis que le Group C fête, lui, son 40e anniversaire.

L’ouverture du Mans Classic par le plateau du Group C Racing est l’un des temps forts de l’édition. En piste depuis 1982, ces prototypes ont écrit quelques-unes des plus belles pages de l’histoire des 24 Heures du Mans et du Championnat du Monde d’Endurance. A cette occasion, le plateau emblématique de l’endurance fêtera – avec une cinquantaine de voitures sur la grille de départ – son 40e anniversaire de la plus belle des manières !

Historiquement, le Groupe C était initialement dominé, malgré la combativité de la Lancia LC2, par les Porsche 956. La compétition s’est progressivement aiguisée et a atteint de nouveaux sommets avec la montée en puissance de Jaguar, Mercedes, Toyota, Nissan et Mazda. Les spécifications des règlements d’époque sont alors l’occasion pour de véritables « artisans du monde automobile » tels Cougar, Dome, Rondeau, Spice ou WM, de défier les grands favoris. Pour les spécialistes et les puristes, les courses du Groupe C représentent l’Age d’Or de l’Endurance.

Cerise sur le gâteau, les concurrents du Group C Racing, comme les spectateurs, pourront voir la Mazda 787B, celle-là même qui a remporté les 24 Heures du Mans 1991 ! Première voiture japonaise à gagner l’épreuve, elle entrera dans la légende notamment pour son moteur, un moteur rotatif quadri-rotor dans la plus pure tradition Mazda, dont le hurlement à près de 9000 tr/min dans la ligne droite de Mulsanne a marqué tous ceux qui ont eu la chance de le voir …et de l’entendre !

Panier